Trouver un spécialiste du massage prénatal à Bruxelles

massage prénatal

Publié le : 06 décembre 202110 mins de lecture

Il n’est évidemment pas étonnant qu’une jeune maman ou une femme enceinte ait besoin d’un moment de relaxation. Pour toute sérénité, l’aide d’une kinésithérapeute est indispensable. Elle intervient en massage prénatal afin de stabiliser le stress un travail sur les tensions articulaires et musculaires. Principalement, ce genre de massage se fait avec l’utilisation d’huile d’amande douce et l’huile de coco. À l’écoute de tous vos troubles, le spécialiste vous fait plaisir, en se focalisant sur les parties douloureuses de votre corps. De plus, elle peut généralement personnaliser le massage en cours pour plus d’efficacité. À Bruxelles, ce ne sont pas les spécialistes en massage prénatal qui manquent !

Massage prénatal : les types

Vous savez peut-être déjà que la période de grossesse n’est pas très agréable. Les mamans qui ont passé ces 9 mois peuvent témoigner de ce fait. Il faut préalablement savoir que le massage est strictement déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse. Et, dans l’intervalle des deux derniers, le massage que vous devez entamer est spécifique. En effet, il existe différents types de massage particulièrement dédiés pour le bien-être d’une future maman. Comme techniques de massage prénatal, il y a :

– L’ayurvéda : cette technique vise à toucher et à travailler des points spécifiques de votre corps. Ainsi, vous pouvez profiter d’une atmosphère sereine à un niveau méditatif. Vous pouvez ainsi profiter d’un massage prénatal qui répond à tous vos besoins. Vous bénéficierez donc de bienfaits tant sur le physique que sur l’esprit.

– Le watsu : c’est un massage aquatique (dans l’eau). Grâce à cette technique par plongée, tout votre corps (ventre, dos, jambe, etc.) peut ne plus dépendre de la gravité. Bien sûr, la sensation de légèreté va permettre une bonne mobilité, une meilleure détente, et en conclusion une atténuation des tensions.

– Le rebozo : il s’agit généralement d’un massage coaxial par un tissu mexicain. L’outil vient s’enrouler autour du centre de votre corps (ventre, hanches et dos). Vous pouvez, à l’aide des gestes de balancier et de pressions, effectuer des étirements de muscles.

Toutes ces méthodes sont en effet pratiquées au niveau du corps. Cela dit, un massage sur la partie du crâne ne ferait pas de mal non plus. Cela peut vous aider dans les moments de relâche de votre grossesse. D’ailleurs, il y a d’innombrables vertus à tirer du massage prénatal à Bruxelles, que ce soit pour la maman ou pour le bébé. Quoi qu’il en soit, l’aide d’un spécialiste est toujours essentielle pour que les réalisations soient aux normes.

Quelles adresses à Bruxelles pour trouver un spécialiste en massage prénatal ?

En attente de son bébé, une future maman peut profiter d’un instant bien-être pendant toute une journée. Il peut s’agir d’un soin du corps chez une experte en massage prénatal à Bruxelles, et aussi celui du visage chez une esthéticienne. Vous aurez compris qu’il existe donc plusieurs instituts de relaxation ainsi que de beauté à Bruxelles pour vous garantir une vitalisation et une régénération. Pour s’enrichir de bonnes adresses de spécialistes en massage prénatal, vous êtes invités à consulter les établissements spécifiques à Bruxelles tels que Etterbeek, SAMA Massage, etc. Avez-vous des douleurs aux jambes, aux dos ? Vous pouvez faire confiance aux masseuses expertes, qui font un recours aux diverses techniques avec les huiles naturelles. Il est possible d’effectuer le massage dans la période, et même après la grossesse. Il existe par ailleurs des techniques asiatiques comme le shiatsu. C’est un massage prénatal thaï qui vous procure une détente à la manière coréenne. À titre d’information, cela fait une trentaine d’années que la pratique de massage prénatal de l’occident a vu sa notoriété (étant reconnue comme efficace). Alors, qu’attendez-vous pour aller chez votre masseuse pour intensifier le lien entre vous et votre bébé ?

Quelles sont les vertus perçues d’un massage prénatal ?

Comme vous le savez, la période de grossesse est un moment spécial pour la maman. C’est la raison pour laquelle il est important de considérer le massage comme une priorité. Puisque, de base, le fait d’être accompagné semble être plus qu’indispensable. Le but est en effet de veiller à ce que la mère comme l’enfant reste en bonne santé autant que possible. À savoir : le fœtus peut éprouver des sensations dès les premières semaines de son existence. Ce qui signifie qu’il est déjà capable de sentir les bruits, de goûter, de voir, et même de communiquer. C’est-à-dire qu’il ressent également les immixtions d’autrui. Pour la maman, le sentiment peut être résumé par la douceur. Il y a également la sécrétion de l’ocytocine, la résolution des blocages musculaires, l’équilibrage de tensions et de stress, réduction de nausées, etc. Il est évident qu’après un massage prénatal à Bruxelles, la future maman puisse dormir paisiblement. En conséquence, sa circulation veineuse est bien animée. Quant au bébé, le bien-être apporté par ce massage prénatal se répercute positivement sur son développement. L’ocytocine sécrétée cause également une embellie chez le fœtus. Sans parler de l’évolution en matière de communication via les contacts externes (par la maman ou la masseuse). Ne soyez pas étonné que les impacts du massage sur les trimestres de la grossesse soient différents, car c’est tout à fait normal !

À quel moment se faire masser ?

Bien entendu, ce type de massage est très particulièrement dédié aux femmes enceintes. Cela veut notamment dire qu’il n’est pas dangereux pour ces dernières. Quoi qu’il en soit, certains professionnels appuient fortement sur le fait qu’aucune intervention ne devrait se faire pendant la période qui n’y convient pas. Pour être plus compréhensif, si vous suivez des séances de massage prénatal durant les trimestres interdits, vous risquez d’empêcher que le fœtus se stabilise, et d’empêcher les contractions. Dans ce cas, il faut informer le spécialiste de massage prénatal à Bruxelles de tous vos troubles (si vous en avez). À noter qu’à Bruxelles, l’accompagnement est hautement qualifié. Attention, il ne s’agit pas du tout d’un acte médical. Donc, si en cours de grossesse, un souci sciatique ou postural arriverait, vous êtes dans l’obligation d’appeler un médecin kinésithérapeute. Voici d’autres circonstances auxquelles le massage prénatal n’est pas recommandé :

– Pertes aqueuses ou sanguines ;

– Durant les vomissements ;

– Présence d’hypertension, etc.

Quelques notions à connaître avant de se masser

Peu de femmes l’utilisent, mais le massage prénatal à de nombreux avantages pour les femmes enceintes qui sont souvent maltraitées pendant la grossesse en raison de changements dans leur corps, leurs hormones et leurs émotions. Un massage composé de touchers doux, de frictions, de pressions et de pétrissages. Il dure généralement une heure et peut être pratiqué sur le dos ou allongé confortablement. Mais sachez qu’il existe de nombreuses limitations et contre-indications pendant la grossesse. Première réponse : suivez les conseils de votre médecin ou de votre sage-femme pour vous assurer que le massage ne présentera aucun risque pour vous-même ou votre bébé. Ensuite, en début et en fin de grossesse, veuillez éviter les soins. Temps de massage recommandé ? Uniquement du début du 4e mois à la fin du 8e mois. “Assurez-vous également d’utiliser des huiles ou des crèmes neutres pour le traitement”. Il ne doit pas contenir d’huiles essentielles interdites pendant la grossesse”. Bien entendu, le produit idéal est un produit biologique pour éviter la présence de produit potentiellement dangereux. En résumant, il est toujours très important de prendre avis à votre docteur et sage-femme à propos de tout le traitement que vous fait durant la grossesse.

Trouver une bonne salle de fitness à Bruxelles
Conseils et astuces pour maigrir des fesses

Plan du site