Comment choisir son programme minceur ?

programme minceur

Les techniques classiques pour perdre du poids comme le sport, le régime et même les médicaments peuvent s’avérer inefficaces. Ce qui est très frustrant pour un individu qui fait tout pour perdre du poids. Le plus dur reste le fait que ces techniques ne permettent même pas d’éviter la prise de poids. C’est pour ces raisons qu’il faut s’attaquer au problème d’un tout autre angle.

Quand les méthodes classiques ne marchent pas

Le fait de maigrir repose sur le fait que l’apport d’énergie, que le corps reçoit, soit inférieur à sa consommation. C’est pour cela que l’on intervient toujours sur ces deux paramètres pour maigrir. D’une part, si l’on intervient sur l’apport, on réalise des régimes. Cela peut concerner la quantité et la qualité d’aliments à chaque repas, ainsi que la méthode de prise. Ainsi, on peut suivre un régime végétarien et manger 4 fois dans la journée. D’autre part, si l’on ne veut pas toucher à notre alimentation, on se focalise sur la dépense d’énergie. C’est dans cette optique que s’affichent les différents sports et exercices physiques. Selon la possibilité de la personne, son objectif et son corps, l’exercice qu’il pratique peut être intense ou doux. En effet, il faut une endurance différente pour jouer au football pendant une heure et demie et faire du jogging pendant une demi-heure. Une autre méthode moins naturelle pour maigrir consiste à suivre une médication. Cette méthode peut offrir des résultats même sans toucher aux deux précédents facteurs. Toutefois, il arrive que le régime, le sport, et la médication n’arrivent pas à régler un problème de surpoids. C’est pour cette raison que les scientifiques ont réalisé des études pour aller plus loin dans la recherche de solutions.

Être gros, est-ce une fatalité ?

Quand les différentes méthodes classiques ne fonctionnent pas, on a tendance à admettre que la situation est une fatalité. Ainsi, si l’on a du mal à maigrir, on attribue la situation à des causes irrémédiable et hors contrôle. C’est pour cette raison que beaucoup affirment que le fait d’être gros est dû aux gênes. En d’autres termes, on veut véhiculer l’idée que les personnes sont en surpoids parce que leurs gènes l’impliquent. Par conséquent, il faut se faire à l’idée d’être gros toute sa vie, car on ne peut pas modifier le caractère génétique. Cependant, les recherches, ainsi que de simples observations, ont démontré que les gênes n’y sont pour rien. Pour contredire ceux qui soutiennent l’obésité génétique, on peut juste prendre le cas de jumeaux. Les vrais jumeaux partagent le même patrimoine génétique. Pourtant, il n’est pas rare qu’un jumeau soit en surpoids et l’autre non. Ainsi, même sans recherches approfondies, on peut en conclure que les gênes n’aident pas à gagner du poids ou à maigrir. Par conséquent, le fait d’être gros n’est pas une situation irrémédiable.

Le surpoids inconditionnel : le vrai coupable…

Tout cela nous emmène à poser la question : qu’est-ce qui fait vraiment grossir. La cause semble incompréhensible, surtout quand autour de nous des gens gardent la ligne peu importe ce qu’ils mangent. Les coupables ne sont autres que les bactéries intestinales. Loin d’être des créatures nuisibles ou pathogènes, ces bactéries sont indispensables à l’homme. Elles assurent la digestion des aliments et rendent ceux-ci assimilables par l’organisme. Toutefois, ces bactéries ont différentes caractéristiques, si certaines sont très efficientes dans la digestion des aliments, d’autres le sont moins. Une bactérie efficiente c’est une bactérie qui, à partir d’une petite quantité d’aliments, produit beaucoup d’énergies ou des nutriments assimilables. Les moins efficients nécessitent une plus grande quantité d’aliments pour libérer une moindre quantité d’énergie. Le problème des personnes qui n’arrivent pas à mincir est dû au fait que leurs bactéries intestinales sont trop efficientes. Ainsi, aussi peu soit leur consommation en nourriture, le corps recevra toujours un apport important de nutriment. Ce qui contribue à un excès d’apport nutritionnel, malgré les efforts de régimes. De plus, comme l’organisme stocke toujours l’excès d’énergies, on assiste à l’accumulation de graisses. C’est la raison pour laquelle les techniques traditionnelles pour maigrir ne fonctionnent pas. Au plus, elles apportent une solution temporaire aux problèmes.

La solution minceur idéale : les probiotiques

Ainsi pour réussir à perdre du poids, il faut s’occuper des bactéries intestinales. C’est dans cette perspective que l’on parle de probiotique ou  de Probiotic. Les probiotiques sont initialement des micro-organismes que l’on ingère, grâce notamment au yaourt, qui améliorent la santé. Pour le traitement du surpoids, l’utilisation des priobiotiques consiste à remplacer certaines bactéries intestinales. Il s’agit de diminuer le taux de bactéries trop efficientes et d’augmenter celles moins efficientes dans l’organisme. L’utilisation des probiotiques permet d’apporter une vraie solution pour mincir efficacement sans contraintes. En effet, il n’est pas nécessaire de suivre un régime particulier ou de faire du sport intensif. Le changement de la nature de la population de bactéries intestinales fait perdre du poids automatiquement à mesure du traitement. De plus, l’utilisation des probiotiques offre une solution durable et stable. Elle est durable, car le poids qu’on perd on ne le reprend plus. La solution est stable, car on peut définir quel est notre poids idéal et s’y arrêter. Pour profiter pleinement des bienfaits des probiotiques, il serait intéressant de visite le site de Probiotic Svelte.